Le Non-dit

 

On en dit plus que l'on croit


Quand nous interrogeons une population donnée, nous obtenons rapidement, la totalité des MOTS et EXPRESSIONS constituant le langage d'un sujet donné (c'est la partie lexicale de l'analyse sémantique), nous obtenons donc aussi la totalité des concepts contenus dans les textes étudiés (c'est la partie thématique) et, de plus, par associations de mots et de thèmes au sein des mêmes phrases, nous obtenons rapidement un GRAPHE, vrai résumé de ce qui a été dit par les personnes interrogées.

Maintenant, dans certaines études, il peut se faire que l'on ait le désir ou l'intérêt d'analyser séparément les individus interrogés, par exemple, dans le cadre d'une recherche de typologie, ou dans une opération de marketing One to One.

C'est ici que nous découvrons l'avantage majeur de l'aspect fini de tout langage.

En effet, pour chaque personne analysée, nous découvrons aussi ce qu'elle n'a pas dit et que les autres ont dit ; aussi bien en termes de LEXIQUE qu'en termes de CONCEPTS ou de GRAPHES (syntaxe).

Or, ce qu'une personne ne dit pas en évoquant un sujet donné, est aussi révélateur de sa "personnalité" que ce qu'elle dit consciemment. Il ne s'agit pas là d'inconscient au sens freudien du terme, mais seulement d'un constat en termes de structure.

Notre langage est structuré (cartes verbales), nos comportements sont également structurés (cartes comportementales) et la structure fait apparaître les éléments qui n'ont pas l'habitude de vivre ensemble.

Pour simplifier, nous parlerons :

* de non-dit individuel, ce qu'une personne ne dit pas alors que d'autres l'ont dit ; il s'agit dans ce cas de l'absence de concepts-clés.

* de non-dit collectif (ou structural), constitué des mots et thèmes non-liés dans le graphe. Le graphe étudié sur la page de ce site consacré à l'analyse des graphes montre assez bien que travail et famille sont deux concepts non-liés pour la personne interrogée.

Et cela, elle nous l'a dit, sans nous le dire expressément.

Ce site fait partie des sites de la communauté de l'Analyse Relationnelle
 
Citations
Dans ton discours, il y a ce que tu me dis et ce que tu ne me dis pas, et ce que tu ne me dis pas parle plus fort à l'analyse sémantique.
Des analyses ont montré que deux concepts sémantiquement éloignés ont peu de chances de se trouver dans la même phrase.
Il y comme une chimie du langage, qui fait que certains concepts s'attirent et que d'autres se repoussent. Connaître quelqu'un, c'est connaître sa chimie propre, car elle reflète la façon même dont il voit la vie et ses problèmes.
Et pour jouer à créer des mots, le LOGOTRON.

NOS ANACIP
d'OR !

Le plus puissant

Le plus utile
Le plus proche
 
Analyse
  Notions d'analyse
3 niveaux pour connaître
   

Analyse de langage

 


Analyse relationnelle
L'analyse de langage
Linguistique
Ferdinand de Saussure
Chomsky
Définitions sémantiques
Sens des mots
Trois niveaux de l'analyse de langage

Langage non conscient
Langage et prévisions

Analyse lexicale
Loi de Zipf
Langage et redondance
Analyse thématique
Une thématique objective
Analyse syntaxique
L'analyse d'un graphe
Les cartes mentales
Les associations verbales

Analyse relationnelle
 
Les 6 critères

Contenu et Relation
Les axiomes de Palo Alto
Critères de hiérarchie
Paix et Guerre
Carte et Territoire
La sémantique générale
Je - Tu - Nous
Satisfait ou non
Analyse croisée
Analyse diachronique
   
Anacip agent intelligent
 
Lexique automatique

les boîtes thématiques
Comparaisons et indices
Prévisions et évolutions
   
Applications
 
Vie quotidienne

Audit d'entreprise
Formation à la vente
Relation clients
Le modèle Pharma