Critère 1 : le CONTENU et la RELATION

 

Deux aspects de toute communication


Quand deux personnes (ou plus) sont ensemble, qu'elles parlent et agissent, tout ce qui est observable peut l'être de deux points de vue :

* du point de vue du CONTENU : que font-ils et que disent-ils exactement ?

* du point de vue de la RELATION qu'ils entretiennent entre eux et de la façon dont chacun la voit.Une communication basée sur le contenu seul ne permettra pas de savoir quelle est la relation entre les deux protagonistes.

Un patron et sa secrétaire évoquant le dossier d'un client, en terme de contenu seul, ne nous dira rien sur la façon dont chacun considère l'autre, et de la façon dont chacun se considère par rapport à l'autre.

A l'inverse, une communication basée sur la seule relation, pourra ne rien nous apprendre sur ce qu'ils sont en train de faire.

Une scène de ménage est essentiellement basée sur la relation et peut faire complètement abstraction de tout élément concret de contenu.

Une scène de ménage est une douce composition de réflexions du genre :
voilà comment je te vois, voilà comment je pense que tu me vois, voilà comment tu devrais me voir...

Les cartes mentales s'enchevêtrent, et ne se comprennent pas.

En fait, comme le dit Paul WATZLAWICK lui-même, toute communication exprime à la fois un contenu et une relation.

Simplement, nous avons l'habitude dans nos analsyes relationnelles, de chercher, pour chaque phrase analysée si elle évoque plutôt l'un ou l'autre de ces aspects.

Ce site fait partie des sites de la communauté de l'Analyse Relationnelle
 
Citations
Dans toute communication, il y a le CONTENU et la RELATION, et c'est cette RELATION qui donne du sens au contenu.
Je sais ce que tu dis, je sais que tu as raison, mais tu as tort d'avoir raison. Sur le plan du contenu je te donne raison, mais sur le plan de la relation je te donne tort. Et c'est cela qui compte.
Parler ensemble du contenu est une métacommunication. Par exemple demander : "Pourquoi m'as-tu insulté ?" permet de passer du contenu à la relation. Cela s'appelle métacommuniquer.
Et pour jouer à créer des mots, le LOGOTRON.

NOS ANACIP
d'OR !

Le plus puissant

Le plus utile
Le plus proche
 
Analyse
  Notions d'analyse
3 niveaux pour connaître
   

Analyse de langage

 


Analyse relationnelle
L'analyse de langage
Linguistique
Ferdinand de Saussure
Chomsky
Définitions sémantiques
Sens des mots
Trois niveaux de l'analyse de langage

Langage non conscient
Langage et prévisions

Analyse lexicale
Loi de Zipf
Langage et redondance
Analyse thématique
Une thématique objective
Analyse syntaxique
L'analyse d'un graphe
Les cartes mentales
Les associations verbales

Analyse relationnelle
 
Les 6 critères

Contenu et Relation
Les axiomes de Palo Alto
Critères de hiérarchie
Paix et Guerre
Carte et Territoire
La sémantique générale
Je - Tu - Nous
Satisfait ou non
Analyse croisée
Analyse diachronique
   
Anacip agent intelligent
 
Lexique automatique

les boîtes thématiques
Comparaisons et indices
Prévisions et évolutions
   
Applications
 
Vie quotidienne

Audit d'entreprise
Formation à la vente
Relation clients
Le modèle Pharma