Introduction à l'analyse relationnelle

 

Le Centre de la Méthode


Les mots, thèmes et phrases prononcés par un locuteur à un moment donné, le sont toujours dans un contexte particulier et unique.

Le sens du langage est en grande partie donné par ce contexte.
Avec Palo Alto (voir la page sur le contenu et la relation) nous avons pris l'habitude de nommer ce contexte : la RELATION.

La relation est constituée des éléments non linguistiques dans lesquels le texte est émis.

Dans ce contexte, le champ le plus important est ce qu'on appelle "la vision des partenaires".

Comment le locuteur considère-t-il son et ses partenaires ?

Avec quelles unités de mesure peut-on analyser cette relation, c'est-à-dire cette vision subjective de chaque partenaire d'une interaction ?

Pour simplifier, nous disons qu'il existe au moins 6 critères pour déterminer la nature et l'importance d'une relation.

Critère 1 :
CONTENU ou RELATION ;

Critère 2 :
Hiérarchie : le locuteur se place-t-il en position DOMINANTE, EGALITAIRE ou DOMINEE vis-à-vis de l'autre ;

Critère 3 :
Degré de généralité des propos : très généraux (on dit dans ce cas CARTE), détaillés (CARTE DETAILLEE) ou précis (TERRITOIRE) ;
(voir la page sur la sémantique générale pour plus de détails)

Critère 4 :
Les propos sont-ils centrés sur l'EMETTEUR (JE), le RECEPTEUR (TU) ou la relation à deux (NOUS) ;

Critère 5 :
Les propos font-ils état d'un désir de PAIX ou de tension et d'un sentiment de GUERRE ;

Critère 6, le plus banal peut-être :
le locuteur exprime-t-il la satisfaction (+), l'insatisfaction (-) ou des propos neutres (0).

Ce site fait partie des sites de la communauté de l'Analyse Relationnelle
 
Exemples
(propos de clients)
Critère 1 :
Contenu et Relation
Contenu : "Les légumes sont frais et les fromages variés" Relation : "Le service est aimable et la patronne jolie"
Critère 2 :
Hiérarchie
Dominant : "Ils peuvent bien me servir avec tout ce que je leur achète dans l'année". Egalitaire : "j'aime bien aller chez eux, on bavarde". Dominé : "Je prends ce qu'ils me donnent et ce qu'il y a".
Critère 3 :
Généralité
Général : "Les relations sont bonnes". Détaillé : "Sur le plan du service et de la livraison des légumes, les relations sont bonnes". Précis : "L'autre jour, j'ai bien aimé quand ils m'ont proposé de me livrer à domicile pour le même prix".
Critère 4 :
Je - Tu - Nous
JE : "j'aime bien aller chez eux" TU : "Le patron est assez sévère mais juste" NOUS : "Quand je vais chez eux, nous nous amusons bien à nous raconter des histoires drôles"
Critère 5 :
Paix et Guerre
PAIX : "Tout va bien, je suis satisfait des services" GUERRE : "S'ils continuent à me faire attendre et à me faire faire la queue, je vais aller ailleurs"
Critère 6 :
Satisfaction
SATISFAIT : "Dans l'ensemble tout va bien" NEUTRE : "Ils ont des pommes à 3 euros le kilo" NEGATIF : "J'en ai un peu assez de leur manque d'amabilité"

Le plus utile
Le plus proche
 
Analyse
  Notions d'analyse
3 niveaux pour connaître
   

Analyse de langage

 


Analyse relationnelle
L'analyse de langage
Linguistique
Ferdinand de Saussure
Chomsky
Définitions sémantiques
Sens des mots
Trois niveaux de l'analyse de langage

Langage non conscient
Langage et prévisions

Analyse lexicale
Loi de Zipf
Langage et redondance
Analyse thématique
Une thématique objective
Analyse syntaxique
L'analyse d'un graphe
Les cartes mentales
Les associations verbales

Analyse relationnelle
 
Les 6 critères

Contenu et Relation
Les axiomes de Palo Alto
Critères de hiérarchie
Paix et Guerre
Carte et Territoire
La sémantique générale
Je - Tu - Nous
Satisfait ou non
Analyse croisée
Analyse diachronique
   
Anacip agent intelligent
 
Lexique automatique

les boîtes thématiques
Comparaisons et indices
Prévisions et évolutions
   
Applications
 
Vie quotidienne

Audit d'entreprise
Formation à la vente
Relation clients
Le modèle Pharma
 
Et pour jouer à créer des mots, le LOGOTRON.